presentation1L’ICM et l’UdA unissent leurs forces pour faire avancer la recherche sur la moelle épinière

 

Ensemble, les médecins et chercheurs travaillent à développer de nouveaux traitements pour les traumatismes de la moelle épinière qui touchent chaque année 1 200 victimes en France et jusqu’à 500 000 victimes dans le monde.

 

Dans le cadre d’un partenariat de recherche signé en 2015 par l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM) et l’Université d’Auvergne (UdA) en association avec la société NEURONAX, un projet de recherche collaborative vient d’être lancé.

Ce projet porte de grands espoirs de découvertes sur la réparation de la moelle épinière. Il a démarré début 2016 grâce au soutien financier déterminant de la Fondation d’Entreprise Michelin et va requérir des financements complémentaires de la part de donateurs privés et d’autres mécènes.

Des médecins et des chercheurs de l’ICM, du Laboratoire d’Anatomie de la Faculté de Médecine de Clermont-Ferrand et du Service de Neurochirurgie du CHU de Clermont-Ferrand ont décidé d’unir leurs compétences pour proposer de nouvelles solutions thérapeutiques aux victimes d’accidents de la route, d’accidents professionnels ou d’accidents sportifslourdement handicapées par les conséquences d’un traumatisme de la moelle épinière.

Le coup d’envoi de cette aventure humaine et scientifique, reliant Paris à Clermont-Ferrand, a été donné le 19 février au stade Marcel Michelin de Clermont-Ferrand.